“J’essaie d’être la main libre qui forme la géologie.” César Manrique

Photo portrait de César Manrique, artiste peintre et architecte, né à Lanzarote
Portrait César Manrique Crédit: @Antonio Marín Segovia

 

Architecte, peintre, sculpteur, César Manrique est aussi connu en tant que protecteur de Lanzarote. Île natale de l’artiste, c’est l’une des sept îles principales de l’archipel des Canaries.

Suivre les traces de l’artiste à Lanzarote, c’est découvrir les richesses culturelles de l’île, tout en respectant la nature que cette dernière nous offre. Nous suivons ainsi l’art de vivre de César Manrique, une idée d’art-nature/nature-art, avec des œuvres qui s’inscrivent dans leur environnement tout en le sublimant.

L'espagne vous tente ?

Nos voyages responsables en péninsule ibérique vont vous séduire !

César Manrique est né sur l’île de Lanzarote en 1919, dans l’archipel des Îles Canaries. Il y perd brusquement la vie dans un accident de voiture en 1992, à l’âge de 73 ans.

L’artiste est un symbole de défense de la nature de Lanzarote, de même qu’un activiste pour la protection de l’île d’un tourisme de masse. Il lance même un programme de durabilité afin de sauvegarder le patrimoine naturel et culturel de l’île, et a également joué un rôle important dans l’obtention du titre de Réserve de Biosphère par l’UNESCO en 1993.

#1. Un début de carrière loin de ses racines avant son retour à Lanzarote

À 26 ans, le Lanzaroteño intègre l’école des beaux-arts à Madrid où il obtient sa maîtrise en dessin et en peinture. César Manrique devient un artiste imprégné de surréalisme et ouvre sa première galerie d’art à Madrid. Il fait connaissance avec des personnalités comme Nelson Rockefeller, qui l’invite à New York en 1964, où il exposera ses œuvres pendant quatre ans.

En 1966, César Manrique revient définitivement sur son île natale. Il décide de se battre contre la politique des constructions nouvelles du tourisme de masse. Il souhaite redorer l’image de son île, jusqu’à présent réputée comme “un tas de cendres et un champ de ruines”.

Avec le soutien du Président du gouvernement des Canaries, il s’engage donc pour la conservation de l’identité culturelle et des paysages de Lanzarote. Il amorce ainsi la phase de développement touristique durable et de sauvegarde du patrimoine naturel et culturel de l’île en autorisant uniquement des constructions traditionnelles de Lanzarote et en interdisant les bâtiments au-delà de deux étages.

#2. L’art de vivre de César Manrique

Simultanément, l’artiste accroît les manifestations artistiques en conceptualisant une idéologie art-nature/nature-art. Son art est une fusion entre l’Homme et la nature : l’artiste s’exprime en façonnant des œuvres dans des rochers, des pierres et des coulées de lave. Il met en valeur la splendeur de la nature en y ajoutant un cadre artistique.

À Tahiche, César Manrique construit sa maison sur une mer de lave, où il découvre cinq bulles de lave qu’il décide de transformer en différentes pièces à vivre.

Coulée de lave entrant par la fenêtre de la Fondation César Manrique à Lanzarote
Fondation de César Manrique Crédit: @LisArt

Le Ministère de l’Education, de la Culture et des Sports reconnaît son talent en 1980 en lui remettant la Médaille d’or du mérite des beaux-arts.

Puis, en 1988, César Manrique emménage dans une maison paysanne traditionnelle, une ancienne ferme au cœur de la palmeraie de Haría. Après sa mort, elle devient la Maison-musée César Manrique, ouverte au public en 2013.

L’ancienne maison de l’artiste, à Tahiche, ouvre aussi au public après son décès. Elle devient la Fondation César Manrique en 1992, et promeut les activités artistiques autour de trois axes : la réflexion culturelle, les arts et l’environnement naturel. Une architecture traditionnelle, quelques touches de modernité, un jardin fascinant. Il y a également un bar et un magasin.

Vue jardin de la maison de César Manrique à Lanzarote
Maison César Manrique Crédit: @Enrique Domingo

#3. L’idéologie esthétique et visionnaire des œuvres de César Manrique à découvrir sur l’île de Lanzarote

En intégrant son idée nommée art-nature/nature-art, César Manrique matérialise des œuvres paysagères à Lanzarote, sur les autres îles et hors de l’archipel canarien. Parmi ses principales œuvres à Lanzarote, on retrouve :

  • La Casa-museo del Campesino, une maison paysanne typique de l’île.
Casa del Campesino de César Manrique à Lanzarote
Casa del Campesino Crédit: @Jan Helebrant
  • El Castillo de San José, une ancienne fortification militaire, réhabilitée en centre artistique. Il s’agit du musée international d’art contemporain (MIAC) où sont exposées des peintures d’artistes tels que Picasso, Tàpies ou Miró.
  • Restaurant El Diablo et la route des volcans, créé en 1970 dans le parc national de Timanfaya, qui rassemble plusieurs volcans actifs. Une œuvre en adéquation avec la nature et pour un tourisme dans un respect scrupuleux de l’environnement. Le restaurant est construit sur l’îlot del Hilario, où un grill est installé au-dessus d’un orifice volcanique.
Panorama depuis le restaurant El Diablo de César Manrique dans le parc national de Timanfaya à Lanzarote
Restaurant El Diablo Crédit: @ Edgar Jansen
  • El Mirador del Río, un observatoire de 1973 intégré dans les falaises de Famara offrant un superbe panorama sur le volcan de la Corona et de l’archipel Chinijo.
Panorama depuis l'intérieur du Mirador del Rio de César Manrique à Lanzarote
Mirador del Rio Crédit: @Heather Cowper
  • Les Jameos del agua, à l’intérieur d’un tunnel volcanique formé lors des éruptions du volcan la Corona et relié à la grotte Cueva de los Verdes. À l’intérieur, un lac est né grâce aux infiltrations d’eau de mer. En 1977, une salle de concert est construite dans la caverne de lave.
Jameos del agua par César Manrique à Lanzarote
Jameos del Agua Crédit: @Salomon10

 

  • Superbe cactus rose du Jardin de Cactus de César Manrique à Lanzarote
    Cactus rose Crédit: @Daniel PERRIES
    Le Jardin de Cactus à Guatiza, accueille plus de 1100 espèces de cactées et une sculpture métallique représentant un énorme cactus. Ce jardin offre une magnifique variété de formes et de couleurs. 
Vue d'ensemble du Jardin de Cactus de César Manrique à Lanzarote
Jardin de Cactus Crédit:@Mark Gregory
  • Taro de Tahíche, l’ancienne maison de l’artiste et actuelle « Fundacíon de César Manrique”.
Jardin fondation de César Manrique à Lanzarote
Jardin fondation César Manrique Crédit: @Enrique Domingo
  • El Almacén, ancien centre culturel de Arrecife et actuellement le siège du département de la culture du gouvernement de Lanzarote.

 

 

 

À partir de 2 110 € sur la base de 3 personnes.
Détails du prix

Circuit : La Isla Bonita, la Isla a las mil caras

Découvrez notre circuit à la Palma aux Canaries. Au programme : ascension du volcan Teneguia et randonnées dans de magnifiques parcs naturels.
À partir de2 110 €
0
En savoir +
À partir de 2 200€ sur la base de 10 personnes.
Vols compris
Détails du prix
CARTE DE LANZAROTE

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 8 jours

Ce voyage au cœur de Lanzarote vous emmène à la découverte de cette île autrement, de l'archipel des Canaries, en petit groupe évidemment, et accompagné d'un guide local francophone. Vous découvrez une île préservée et classée Réserve de Biosphère par l'UNESCO entre randonnées et culture.
À partir de2 200 €
0
En savoir +

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers voyages

Circuit au Coeur de la Serra da Estrela

Colombie ancestrale et naturelle

Peru Magico

Pour voyager responsable, partez avec nous !

CONTACTEZ-NOUS !

Claudia & Miralda
06 62 49 50 85
hola@pachamama-voyages.com

Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR