Les sites d’escalade en Argentine : d’El Chalten à Mendoza ! (partie 1)

 

L’Argentine est connue pour ces paysages magnifiques et sa danse traditionnelle : le tango. Cependant, elle abrite également différents sites d’escalades mondialement connues, comme le Fitzroy Massif.  Que ce soit pour s’essayer à l’escalade ou pour se perfectionner, tous les grimpeurs trouveront leur bonheur en Argentine. En effet, les sites d’escalades en Argentine sont nombreux et variés. On y trouve aussi bien des sites de blocs, de couenne (escalade d’une voie) ou encore de grandes voies. Les roches présentent en Argentine sont diverses, on y trouve notamment du granite, du calcaire ou encore de la roche volcanique. En plus d’être situé au cœur de paysages grandioses, les sites d’escalades argentins sont d’une très grande qualité, car peu utilisé jusque-là. L’Argentine est donc un terrain de jeu immense pour les grimpeurs. Regardons de plus près les sites d’escalades incontournables en Argentine pour les grimpeurs.

 

Argentine du Sud :  Escalade en Patagonie

La Patagonie, accueille non seulement dans son parc national des glaciers impressionnants, mais également des sites de grimpe au beau milieu de la nature. On y trouve quatre sites majeurs aux alentours d’El Chalten et d’El Calafate, qui  sont face au lac Argentino et aux glaciers du parc naturel Los glaciares.

 

Cerro Calafate : grimper face au Lac Argentino

Grimper à Cerro Calafate en face du Lago Argentino
Credit: @violetas

Juste au-dessus d’El Calafate, se trouve un site d’escalade argentin bien connu pour ses vues magiques. Après une courte marche d’approche d’à peine 15 minutes au plat, les grimpeurs trouvent le site de Cerro Calafate qui se trouve, pour un site d’escalade, à une altitude particulièrement basse de 400 mètres. Il fait le bonheur des grimpeurs de septembre à décembre, au printemps pour l’Argentine, puis de mars à juin ce qui correspond à l’automne. On trouve sur ce site aussi bien, des grimpeurs débutants que des grimpeurs expérimentés. En effet, le site possède une vingtaine de voies qui vont du 4a (débutants) au 7c (expérimenté). La roche qu’on trouve à Cerro Calafate est du granite, c’est la roche la plus répandue en Argentine et celle que l’on retrouve dans toute la Patagonie.

 

El Chalten : un site d’escalade incontournable

Deux grimpeurs en pleine ascention de la falaise d'El Chalten en Argentine
Credit : @martinlegarda

Le site de grimpe d’El Chalten est l’un des plus reconnue d’Argentine, il comprend de très nombreux blocs. On compte sur ce site hors du commun, plus de 200 blocs. Pour les atteindre une marche d’approche entre 5 minutes et une heure en montée s’impose. Le site est en haute altitude, contrairement à Cerro Calafate, l’altitude au pied des blocs est d’environ 1450 mètre. Malgré son nombre impressionnant de blocs disponible ce site d’escalade est fait pour des grimpeurs qui possèdent déjà un petit peu d’expérience, car les premiers blocs partent à 5c. Cependant à partir de ce niveau, on trouve des blocs très variés jusqu’au niveau 8b (semi-pro). La meilleure saison pour venir se tester sur les blocs de Calafate commence durant l’automne argentin (avril) et se termine à l’approche de l’été (en novembre).

Le Fitzroy Massif : le site d’escalade argentin internationalement connu

Alex Honnold et Tommy Caldwell au sommet du Fitz Roy Massif après avoir grimper.
credit : @austin siadak

Le Fitzroy Massif est bien connu par tous les passionnés d’alpinisme à travers le monde pour être le joyau de l’Argentine, mais il est aussi reconnu par les grimpeurs. Particulièrement depuis que deux des grimpeurs les plus médiatisés et admirés, Tommy Caldwell et Alex Honnold, ont réussi l’ascension de tous les sommets (7 en tout) du Fitz en une fois. En effet, Tommy Caldwell est à l’origine du film The downwall et Alex Honnold est le héros du film stupéfiant Free Solo, qui a reçu plusieurs oscars lors du Festival de Cannes 2019. Cette longue traversée a donné lieu à un petit documentaire de la marque Patagonia.Ce site n’est donc pas à prendre à la légère, il se situe à 2600 mètres d’altitude et est réservé aux grimpeurs expérimentés puisque parmi la vingtaine de voies que l’on peut y trouver, toutes se situent entre du 7a et du 8a, accessibles après une marche d’aproche des plus raides. Ces voies ont également la particularité d’être des grandes voies ce qui demande d’autant plus de connaissances et de maîtrise de l’escalade. De plus, il faut avoir quelques notions d’alpinisme, car on y rencontre rapidement de la neige. Les meilleurs périodes pour s’y aventurer sont plus courtes que pour les autres sites de grimpe en Patagonie, le mieux est d’y aller entre avril et juin ou entre septembre et novembre. Si vous décidez de vous aventurer sur le Fitzroy Massif, n’oubliez pas de passer faire un tour sur la voie mythique de 650m qui se trouve sur la face Sud Est de niveau 6/A3, ouverte par Lionel Terray et Guido Magnone le 2 février 1952.

 

Escalade à côté de Cordoba au centre de l’argentine

Cordoba est une des plus grandes villes d’Argentine. Elle regorge de trésors historiques dont des monuments classés au patrimoine de l’Unesco comme la Manzana Jesuita. Si vous décidez de venir grimper autour de Cordoba une pause pour découvrir la ville est de rigueur pour explorer les richesses historiques du lieu. Venez grimper sur les sites d’escalade en Argentine dans cette région entre avril et juin ou septembre et novembre, ce sera le meilleur moment pour profiter à fond des sites. Les deux plus connus et surtout intéressant, car ils proposent une variété de niveaux tels que l’on peut aussi bien y aller en débutant qu’en tant que professionnel, sont Los Gigantes et La Olà.

 

Los Gigantes : grimper en argentine

Faliase de los gigantes avec des grimpeurs au sommet après leur ascention
credit : @santiagoiribarnewynne

Sur le site de grimpe de Los Gigantes, qui se trouve au Sud-Ouest de Cordoba, on trouve une falaise de calcaire qui est très sympa pour changer du granite que l’on trouve dans la plupart des sites d’escalades argentins. Au pied de la falaise, on se trouve déjà à plus de 2000 mètres d’altitude. Le site compte environ 100 voies d’escalade, ce qui le rend un des sites de grimpe le plus apprécié en Argentine par les grimpeurs. On peut commencer à grimper dans du 5a et finir dans du 7c.

 

La Olà : Un site à découvrir en famille

La Ola se trouve non loin de Los Gigantes, on peut choisir de venir passer quelques jours à Cordoba pour profiter pleinement des deux sites. C’est un incontournable lorsqu’on vient faire de l’escalade en Argentine. En effet, malgré leur proximité, ils sont très différents car à La Olà on retrouve le fameux granite argentin. Cependant, la encore on reste en haute altitude à environ 1800 mètres et le choix de voies d’escalade est importants. On trouve aussi bien du 4a pour les débutants que du 8a pour les plus en forme.

Trois grimpeurs entrain de faire de l'escalade en Argentine à La Ola
credit : @IJTravels

 

Escalade dans la région de Chubut

 

Piedra Parada : grimper sur un volcan

Plus au centre de l’Argentine se trouve un site d’escalade, lui aussi bien connu des grimpeurs, puisqu’il a accueilli en 2012 une compétition internationale, le Petzl Roc Trip.

Cette compétition a non seulement fait connaître le site d’escalade de Piedra Parada, mais a aussi permis de développer toute une activité touristique basée sur l’escalade. De très nombreuses voies ont été ouvertes et équipés pour accueillir le Petzl Roc Trip dans le canyon de Piedra Parada. Aujourd’hui, on en compte environ une centaine de voies, d’un niveau déjà avancé puisqu’on commence à 6c jusqu’à 9a (niveau professionnel). De plus, le rocher a une particularité dure à trouver ailleurs, c’est de la roche volcanique, il a donc fallu faire un gros travail de nettoyage car c’est une pierre qui a tendance à s’effriter. Comme à Cerro Calafate, l’altitude au pied des voies est peu importante : 450 mètres. Pour profiter au mieux du site de grimpe de Piedra Parada , il faut venir entre mars et juin ou septembre et décembre. N’oubliez surtout pas de jeter un coup d’oeil ou de vous lancer dans l’ascension d’Azul Es el Cielo de los Ciegos le mythique 9a de Piedra Parada, ouvert par Pirmin Bertle en mai 2016.

grimpeur lors d'une compétition international d'escalade en Argentine à Piedra Parada
Crédit : SamBié

 

Escalade autour de Mendoza

La région de Mendoza est connue pour ses vignobles, mais c’est également une région de grimpe. Autour de la ville de Mendoza, qui est à visiter absolument, on trouve plusieurs sites d’escalades, dont le plus apprécié se nomme Los Arenales.

 

Los Arenales : une ambiance montagne à couper le souffle

Crédit : JSpencerVEn effet, le lieu est grandiose et nous offre une ambiance de montagne chaleureuse. Ici encore, on retrouve la roche la plus répandue en Argentine : le granite, mais celui-ci a une particularité, il est rose. Pour atteindre le site d’escalade, il faut se rendre jusqu’à un refuge, ce qui représente une marche de montée et de descente assez raide, d’environ une heure et demi. Une fois arrivé au pied de la falaise, on se trouve à 3150 mètres d’altitude, face à plus de 100 voies pour tous les niveaux. On trouve des voies à partir de 4a et jusqu’à 8a. Malgré le fait qu’il faille marcher longtemps pour atteindre le site, il est particulièrement apprécié notamment grâce à la rivière qui coule à côté et donne une bonne ambiance. La meilleure période pour venir est entre septembre et décembre ou mars et juin.

Une grimpeuse escalade la falaise de Los Arenales, au loin le paysage magnifique
credit : mary

 

L’escalade en Argentine : notre sélection de vidéos

 The downwall

 Free solo

 Patagonia

 Petzl Roc Trip

 Grimpe de Piedra Parada

3 Responses
  1. Olivier Guillou

    Merci pour cet article très complet sur les différents spots à ne pas louper en Argentine. J’attends avec impatience la deuxième partie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie de grimper ?

Contactez-nous

02 99 50 96 81

claudia@pachamama-voyages.com

Le saviez-vous ?

Tommy Caldwell a eu un fils de son premier mariage avec Beth Rodden, qu’il a appelé Fitz d’après le Mont Fitz Roy en Argentine.

A voir : L’escalade du Piedra Parada


velit, vulputate, leo. elementum elit. porta. odio ante. sem, tristique Donec
Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR