La Mitad del Mundo : voyage au centre du monde

“Les Équatoriens sont des êtres rares et uniques : ils dorment tranquillement au milieu des volcans en éruption, vivent pauvrement au milieu de richesses incomparables, et sont joyeux en écoutant de la musique triste” – Alexander von Humboldt

L’Équateur vous promet un voyage gorgé de découvertes, d’aventures et de sensations… Ses paysages sont marqués par de majestueuses vallées où l’on trouve des volcans uniques au monde. Des cascades, des lagunes vous y attendent comme autant de paradis naturels. Laissez-vous transporter dans un pays doté d’une biodiversité incroyable.

Les îles Galapagos, la forêt amazonienne, les plages ou encore les montagnes sont tant de lieux qui n’attendent que vous, voyageurs. Les communautés équatoriennes vous ouvrent les portes de leur pays, de leur culture et de leurs coutumes. Sa capitale Quito, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous séduira par ses ruelles colorées ainsi que par le charme de ses vieux quartiers.

C’est à San Antonio, dans la province de Pichincha, que se trouve la fameuse Mitad del Mundo. Elle est située à environ 20 km du centre de Quito. La Mitad del Mundo est un lieu touristique incontournable pour les voyageurs. Il s’agit d’un site marquant la séparation entre les deux hémisphères de la planète : le Nord et le Sud. Au sol, une ligne imaginaire jaune a été tracée pour matérialiser cette séparation et ainsi délimiter la ligne équatoriale. Une visite qui va sans nul doute rester gravée dans vos mémoires. La Mitad del Mundo est un lieu très singulier.

Un voyage au centre du monde, cela vous tente ? Je vous y emmène.

Vue depuis le haut du monument de la Mitad del Mundo avec écrit Nord et Sud au sol
Vue depuis le haut du monument de la Mitad del Mundo – Crédits : @Corentin Langouet

 

Histoire de la Mitad del Mundo

La Mitad del Mundo est le résultat de la mission géodésique française commencée en 1736. Au cours du XVIIIe siècle, les scientifiques se posaient de nombreuses questions sur la forme exacte de la Terre. Celle-ci, était-elle totalement sphérique ou bien quelque peu aplatie ? Pour cela, de nombreuses expéditions à différents endroits du globe notamment en Laponie puis en Équateur ont été effectués. Ces voyages ont permis de vérifier l’hypothèse de Newton quant à l’aplatissement de la Terre au niveau des pôles.

Le voyage géodésique en Équateur réunissait un groupe de scientifiques français dont Charles Marie de la Condamine, Pierre Bouguer et Louis Godin. Des navigateurs espagnols étaient également de la partie : Jorge Juan y Santacilia et Antonio de Ulloa. Ensemble, ils ont prouvé que la Terre n’était pas parfaitement ronde. En effet, un arrondi, un bombement se distingue au niveau de l’Équateur. Une conséquence de ce « bourrelet équatorial » est que le point le plus haut sur Terre est le sommet du volcan Chimborazo dans les Andes en équateur et non pas l’Everest dans l’Himalaya. Je vous invite d’ailleurs à consulter notre article sur les volcans d’Équateur, ces joyaux de la nature qui vont sûrement vous donner des idées de circuits et d’excursions.

lettres colorées avec écrit Mitad del Mundo
Mitad del Mundo – Crédits : @Corentin Langouet

 

Le monument de la Mitad del Mundo

Le monument de la Mitad del Mundo figure fièrement dans le patrimoine de l’Équateur. Sur ordre du Conseil provincial de Pichincha, ce monument a été construit entre 1979 et 1982. Et ce, en commémoration des 200 ans de la première mission géodésique française. C’est ainsi que depuis près de 20 ans, la Mitad del Mundo est un des lieux qui marquent l’emplacement de la ligne équinoxiale (ligne imaginaire tracée à mi-chemin du pôle Nord et du pôle Sud). Cette ligne fut calculée par Charles Marie de la Condamine et les membres du groupe de la mission géodésique au cours du XIIIe siècle.

À l’intérieur de l’emblématique monument équatorial, vous pourrez apprécier différentes activités. Très courue par les voyageurs, la visite débute par une chronologie, qui met en lumière les principaux événements depuis l’arrivée de la mission géodésique française. Un véritable voyage dans le temps.

Cette tour, haute de 9 étages possède également un point de vue qui vous offre une somptueuse vue sur la ligne équatoriale ainsi que sur le parc qui l’entoure. Ce peut être une belle journée à réaliser en famille. Il s’agit d’un des lieux les plus convoités d’Équateur. Pour s’y rendre, pas besoin de réserver des billets à l’avance, il s’agit d’un parc gratuit.

monument de la Mitad del Mundo
Monument de la Mitad del Mundo – Crédits : @Serena_tang

Les différentes expériences

Osez passer le pas de ce monument pour profiter des nombreuses attractions qui vous y sont proposées. Le site regorge d’activités ludiques. Elles vous assureront à coup sûr une journée réussie. Cette visite n’est pas comme les autres. Par exemple, vous pourrez :

  • Observer comment les rayons du soleil affectent les hémisphères à chaque solstice et équinoxe, produisant ainsi les saisons de l’année.
  • Connaître votre poids au milieu du monde et le comparer avec le soleil, la lune et le pôle Nord, car à cet endroit, la vitesse de rotation de la planète est nulle. La diminution du poids du monument du Milieu du Monde est due à deux facteurs. Le premier est la hauteur du lieu, augmentant la distance d’une masse par rapport au centre de la Terre. Le deuxième facteur correspond à la force centrifuge. En Équateur, la planète tourne à une vitesse de 1 650 km/h, bien plus élevée que sous les autres latitudes, ce qui fait diminuer le poids de 0,5 %. N’est-ce pas remarquable ?
corentin sur la balance du milieu du monde
Balance de la Mitad del Mundo – Crédits : @Corentin Langouet

 

  • Observer des vidéos qui fournissent des informations sur les différentes régions de l’Équateur : gastronomie, culture et tourisme

 

La latitude de la Mitad del Mundo est-elle vraiment de 0° 0′ 0″ ?

La ligne équatoriale

Faisons un court instant de la géographie : la ligne équatoriale est une ligne imaginaire qui sépare la surface de la planète en deux parties avec d’un côté l’hémisphère nord et de l’autre l’hémisphère sud. La latitude de l’équateur est de 0° 0’ 0”. Cette position a été établie suite aux mesures faites par la mission géodésique française en 1 736.

On pourrait penser que le monument de la Mitad del Mundo possède une latitude de 0° 0′ 0″ mais en réalité ce dernier est situé 240 mètres au sud de la ligne équatoriale, selon la technologie des GPS soit à la latitude 0° 0′ 7.83″.

Dans le parc de la Mitad del Mundo, les voyageurs peuvent vivre une expérience unique. N’avez-vous jamais rêvé d’être au milieu du monde et de mettre un pied dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud ? C’est possible dans ce parc. De beaux clichés sont à prendre, non?

ligne imaginaire jaune séparant l'hémisphère Nord et l'hémisphère Sud
Ligne imaginaire du milieu du monde – Crédits : serena_tang

 

Que peut-on voir ou visiter à la Mitad del Mundo ?

Situé au cœur d’un parc, le monument équatorial n’est pas la seule raison pour laquelle vous devez vous déplacer. De nombreuses attractions y sont proposées et sont appréciées par les voyageurs. Celles-ci comblent toute la famille. Il y en a pour tous les âges : pour les petits, mais également pour les grands. Laissez-moi vous faire une visite de ces attractions. Vous y retrouverez :

  • LA FERME AUX LAMAS
  • LE PAVILLON CHIQUITUS : conçu pour les plus petits, il comporte trois espaces où les enfants apprennent et s’amusent de manière ludique. Les avis des enfants sur cette attraction font l’unanimité.
  • LE PAVILLON DE L’ÉQUATEUR : musée d’art précolombien qui utilise le système de réalité augmentée pour faire connaître l’histoire de l’Équateur.
  • LE PAVILLON DE LA FRANCE : mise en avant des différents outils utilisés par les Français lors de la mission géodésique de 1 736.
  • LE PLANÉTAIRE : une projection est faite pour se rapprocher du système solaire, des principales étoiles, galaxies et planètes.
  • L’EXPOSITION OSWALDO GUAYASAMIN : vous pourrez apprécier les œuvres de l’éminent peintre et sculpteur équatorien Oswaldo Guayasamín, qui s’est battu dur pour les peuples autochtones (=peuples indigènes)
maison guayasamin
Maison Guayasamin – Crédits : @Corentin Langouet

 

  • LE MUSÉE DE LA BIÈRE : vous pourrez participer à la procédure de préparation de la bière artisanale en respectant les étapes suivantes: 1. Broyage du malt, 2. Macération, 3. Ébullition, 4. Refroidissement, 5. Fermentation et enfin 6. Maturation.
  • LA PLACE CENTRALE : c’est ici que de nombreuses fêtes ont lieu. Le soir, des groupes de danseurs prennent place pour un spectacle aux multiples couleurs.
  • LE MUSÉE DES VIERGES : vous pourrez retrouver des photos des vierges les plus représentatives du pays de l’Équateur et du monde.

La fameuse gare

Un petit peu d’histoire : la construction du chemin de fer en 1 872 a été initiée par le gouvernement de Gabriel García Moreno. Ce chemin de fer a été l’un des moteurs du progrès du pays. Il est devenu un symbole de l’unité nationale. Malheureusement, en 1975, le déclin a commencé en raison de la concurrence pour le transport routier et du manque d’intérêt des gouvernements. À partir de 2007, la réhabilitation du chemin de fer commence dans le gouvernement du président Rafael Correa Delgado. C’est ainsi qu’en 2008 l’Institut national du patrimoine culturel (INPC) déclare le chemin de fer « Monument civil et patrimoine historique ».

Dans le but de valoriser la récupération de ce patrimoine culturel et historique du pays et son importance pour l’Équateur, la Cité du Milieu du Monde a construit « La Gare ». Il s’agit d’un lieu touristique qui permet au visiteur de connaître l’histoire à travers une chronologie, qui met en évidence les principaux événements de cette construction à ce jour.

train sur des rails
Chemin de fer – Crédits : @Alexandre Patrier

Les maisons ancestrales

Au début de votre visite de la ville du milieu du monde, vous pourrez visualiser de manière réelle et palpable, les maisons ancestrales. À l’intérieur, vous aurez la chance de découvrir les différents objets utilisés par les ancêtres des Équatoriens. Il s’agit d’objets précieux, très rares qui faisaient partie de la vie quotidienne des populations anciennes. Vous pourrez également découvrir les coutumes et les traditions des différentes communautés. Dans cette attraction touristique, vous pourrez voir trois maisons différentes telles que : la maison de l’Amazonie, la maison de la Sierra et la maison de la côte.

 

La ville coloniale reconstituée

Vous trouverez une maquette des rues principales qui composent le centre historique de Quito. Grâce à une fonction, vous pourrez voir le lever, le coucher du soleil et le crépuscule du centre historique emblématique de Quito. La ville du milieu du monde invite les visiteurs à observer une maquette miniature, qui célèbre la beauté architecturale du centre historique de Quito. Cette maquette a été créée à l’échelle millimétrique par le talentueux équatorien Guido Falcon Palacios.

Panorama de la ville de Quito
Panorama de la ville de Quito – Crédits : @Anthony Surace

 

La place du cacao

Vous avez sûrement déjà vu dans les rayons de votre supermarché du chocolat d’Équateur. La ville du milieu du monde a créé la Plaza del Cacao afin de perpétuer ce précieux héritage. Cette attraction touristique est destinée à faire connaître l’origine du cacao, son histoire en Équateur et d’apprendre de manière interactive le processus de la fève à la pâte de cacao.

De nombreuses activités montrent les différents types de cacao en fonction de la zone où il pousse dans les provinces d’Équateur. A la fin de cette visite historique, vous pourrez déguster des produits à base de cacao. Un moment gourmand vous y attend.

Les activités et sites autour de la Mitad del Mundo

La ville de Quito

Situé à seulement 20 km de Quito, ne manquez pas de découvrir la capitale et la ville la plus peuplée de l’Équateur avec ses 3,1 millions d’habitants. Quito et sa région sont une visite presque obligée pour tous les voyageurs qui se rendent en Équateur. Et c’est tant mieux, car Quito est aussi l’une des villes les plus intéressantes du pays. Son passé colonial de près de cinq siècles est visible dans son centre historique, classé par ailleurs au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978.

Et puis, que dire de ses environs naturels ? Une vallée entourée de montagnes, de volcans et de cratères que l’on peut s’amuser à grimper avec de nombreuses randonnées à la clé. Pour une parenthèse citadine, Quito est l’endroit idéal. Dormir en tente au pied des volcans, c’est bien, mais une bonne nuit dans un hôtel de la capitale équatorienne n’est-ce pas tentant ? Cela vous permettra de faire une petite pause dans votre circuit.

Ville de Quito
Ville de Quito – Crédits : @Roman Korzh

 

Le musée du milieu du monde : le musée Inti Ñan

Comme je vous l’ai dit précédemment, le monument de la Mitad del Mundo ne se situe pas à la latitude 0° 0′ 0″. Il faut en réalité marcher 200 mètres plus loin et ainsi arriver au musée Inti Ñan pour être complètement au milieu du monde.

Il est possible de visiter ce petit musée scientifique Inti Ñan, qui, grâce à de petites expériences scientifiques, fait prendre conscience de l’attraction physique à la latitude 0.

L’entrée est à un prix raisonnable puisque le prix des billets est de 4 $ pour les adultes et de 2 $ pour les enfants de moins de 12 ans. Un guide vous accompagnera par petit groupe lors de votre visite. Celle-ci peut se dérouler en anglais, en espagnol ou bien en français.

panneau indiquant la latitude 0° 0' 0"
Latitude 0° 0′ 0″ – Crédits : @serena_tang

 

Les folles expériences

Ces expériences vont sûrement vous donner du fil à retordre. Par exemple, pour vérifier si vous vous situez bel et bien sur la ligne équatoriale, vous pourrez essayer de faire tenir un œuf sur la tête d’un clou. Assez perturbant non ? C’est beaucoup plus difficile qu’on ne le pense. En théorie, cette expérience est réalisable sur l’ensemble du globe terrestre mais plus facile à l’équateur, car les forces des deux pôles s’annulent.

La légende raconte également que l’eau d’un évier tourne dans un sens différent dans l’hémisphère nord et dans l’hémisphère sud. En réalité, cette mise en scène au musée est trop faible pour avoir un effet sur un évier qui se vide.

Enfin, une dernière expérience qui va vous sembler banale, mais qui va sûrement vous faire rire. Il vous suffit de fermer les yeux, joindre les pieds, tendre les bras et avancer sur la ligne équatoriale. Pour avoir recueilli divers avis, ce n’est pas si simple. La pression des deux hémisphères se ressent de chaque côté conduisant à une perte d’équilibre assez rapidement.

Fontaine dans le parc de la Mitad del Mundo
Parc de la Mitad del Mundo – Crédits : @Corentin Langouet

 

La réserve Géo-botanique Pululahua

Dans la région de Quito, un havre de paix et de spiritualité se distingue dans la réserve géobotanique de Pululahua. Vous y découvrirez un cratère unique au monde. Dans ce cratère, vivent en permanence trente familles et plus d’une centaine de personnes viennent cultiver leurs champs.

Le sommet de ce cratère est le point de départ de plusieurs randonnées. Parmi les plus appréciés, l’une d’entre elles vous conduira à des thermes naturels, l’idéal pour se détendre après un effort.

Cette réserve botanique abrite plus de 1 200 espèces de fleurs et d’animaux. Celle-ci fait d’ailleurs partie des lieux protégés d’Équateur afin de préserver sa biodiversité ainsi que ces valeurs culturelles sur le long terme.

Vallée du volcan Pululahua
Vallée du volcan Pululahua – Crédits : Emilio Gomez

Le célèbre volcan Cerro Guagua Pichincha

Impossible de se balader dans Quito, sans apercevoir le colosse : le volcan Cerro Guagua Pichincha. Il domine la ville coloniale. Pour la petite anecdote, il s’agit du plus jeune volcan du massif de la Cordillère des Andes. Son nom en est d’ailleurs la preuve puisque “guagua” signifie “enfant” en quechua. Perché à plus de 4 700 mètres d’altitude, vous aurez la possibilité de le grimper.

Pour l’excursion, le départ s’effectue de Quito. Il faut prévoir un prix de 90 $ pour deux personnes. Accompagné par un guide, il est impossible de vous perdre sur le chemin, il n’y a qu’une seule route. Le retour sera rapide et s’effectuera en toute sécurité ! 😅

Au sommet, le Guagua Pichincha vous offre une vue unique sur l’allée des volcans ainsi que sur son cratère.

Sentier du volcan guagua pichincha
Volcan Cerra Guagua Pichincha – Crédits : Alex Chiang

 

Alors n’attendez plus, Pachamama vous embarque pour un voyage solidaire et responsable au milieu du monde : immersion au cœur de communautés indigènes, ascension de volcans, découvertes des villes coloniales de Quito et Cuenca… Les richesses de l’Équateur vous ouvrent leurs portes, saisissez l’occasion !

 

 

 

1 Response
  1. Olivier Guillou

    Très interessant je ne connaissais pas cette ville ni ses caractéristiques. Ainsi… c’est donc là le centre du monde ? !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour voyager responsable, partez avec nous !

CONTACTEZ-NOUS !

Claudia & Miralda
06 62 49 50 85
hola@pachamama-voyages.com

Nos derniers voyages

Panorama sur la Costa de Teguise à Lanzarote avec ses sublimes contrastes de couleurs

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 8 jours

Magnifique vue du ciel du paysage volcanique de Lanzarote

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 10 jours

Découverte de la jungle au Costa Rica

Voyage nature au Costa Rica

Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR