Les éclipses solaires vues par les civilisations d’Amérique Latine

Les éclipses solaires vues par les civilisations d’Amérique Latine

Depuis toujours, les éclipses solaires sont des phénomènes astronomiques mal compris par les populations. Ces incompréhensions ont donné naissance à des mythes dans les peuples du monde entier mais plus particulièrement en Amérique Latine.

Les croyances des civilisations d’Amérique Latine

Aujourd’hui comme autrefois, certaines populations d’Amérique Latine associent les éclipses solaires à des mythes. Le fait que la lune obscurcisse soudain la terre en pleine journée, ne peut être que source d’angoisse lorsqu’on n’en connaît pas la cause. D’autant plus que pour les anciennes civilisations, le soleil avait une grande importance pour la nature, les récoltes et donc leur vie.

Les Mapuches

Pour les Mapuches, les divinités venaient du ciel. Antu est le soleil, générateur de vie et d’énergie mais aussi contrôleur de la nature. Kuyen est la lune, gérante de l’esprit des eaux et du féminin, protectrice des rêves et témoin de la lutte contre les forces du mal. Ils se servaient du ciel pour organiser leurs tâches agricoles et rituelles. Ne sachant pas ce qu’était une éclipse solaire, les Mapuches ont donné un nom à ce phénomène astronomique dans leur langue. Ils appellent cela Lai Antu, qui veut dire « la mort du soleil ».  Le soleil est leur divinité principale et le fait qu’il puisse perdre sa force est source de peur.

Les Machis sont des femmes Mapuches qui ont le rôle de cheffes religieuses de la communauté. Elles prient dans l’espoir d’atténuer les effets négatifs. Lors d’une éclipse solaire, les Mapuches jetaient des pierres vers le soleil alors que celui-ci se cachait derrière la lune car ils avaient peur de l’obscurité. Pour eux, les éclipses sont une lutte. S’ils la perdent, des événements négatifs s’ensuivent, c’est le cas lors d’une éclipse totale. En revanche, si l’éclipse est partielle, cela annonce des événements positifs.

Les Machis, femmes dirigeantes spirituelles Mapuches
Les Machis, femmes dirigeantes spirituelles Mapuches Crédit : Flickr

 

Les Quechuas et les Aymaras

Les croyances de ces deux civilisations s’orientent vers le fait que les éclipses seraient liées à des conflits entre la lune et le soleil. Une éclipse a lieu car la lune surmonte le soleil. Afin d’éviter la mort de ce dernier, ils allument des feux dans les hauteurs pour qu’il reprenne des forces et brille de nouveau. La couleur de la couronne de l’éclipse avait une importance puisqu’elle donnait des prédictions quant à ce qui allait se produire ensuite :

  • Rouge, cela voulait dire qu’il allait y avoir une guerre
  • Blanche, ils se préparaient une année froide
  • Bleu, l’année allait être pluvieuse
  • Jaune, cela annonçait des jours de chaleur et des incendies.

Les mouvements de la lune et du soleil servaient à prédire le cours des saisons, la quantité de pluie ou encore la fertilité des terres. Dans certains cas, ils pouvait également mesurer des effets sur la fertilité animale.

Les Incas

Chez les Incas, la religion était centré autour de l’Inti (Dieu-Soleil). Les éclipses étaient donc forcément associées à quelque chose de négatif. Pour eux, le puma céleste, créature surnaturelle, dévorait l’Inti. Afin d’éloigner le danger, les Incas faisaient le plus de bruit possible en tapant sur des objets et en jouant d’un instrument de musique.

Hergé s’est inspiré de ces mythes et de ces croyances pour l’une des aventures de Tintin. Le jeune détective se rend au Pérou, avec le capitaine Haddock, afin de retrouver le professeur Tournesol. Ils accèdent à un temple Inca grâce à l’aide d’un jeune Quechua du nom de Zorrino. Mais une fois arrivés, Tintin et Haddock sont condamnés à être sacrifiés en même temps que Tournesol. Tintin va faire croire aux Incas qu’il peut commander le soleil alors qu’à lieu une éclipse solaire. Les Incas pensent que c’est un signe des Dieux et les libèrent.

Tintin et le temple du soleil
Tintin et le temple du soleil Crédit: Hergé

 

Pour la petite anecdote, Hergé a fait une erreur concernant l’éclipse. Dans ses dessins, la lune passe d’Est en Ouest alors que dans l’hémisphère sud, c’est l’inverse. La lune aurait dû aller d’Ouest en Est.

L'éclipse dans Tintin et le temple du soleil
L’éclipse dans Tintin et le temple du soleil Crédit : Hergé

 

Les éclipses solaires, qu’est-ce donc ?

Les craintes liées aux éclipses se sont dissipées au cours du XXe siècle. L’enseignement permet une meilleure compréhension de ce qui se passe dans notre univers. Ainsi, les éclipses ne sont plus associées à la fin du monde ou à la mort d’un dieu mais à un phénomène à explication scientifique prévisible. La prochaine éclipse solaire totale aura lieu en Amérique latine le 14 décembre 2020. On peut même prédire qu’il y aura une éclipse solaire totale exceptionnelle au Venezuela le 16 juillet 2186 puisqu’elle sera la plus longue depuis 4000 ans avant J.C. Nous avons aujourd’hui des appareils et des scientifiques qui observent notre ciel tous les jours. Ils sont en capacité de comprendre de nombreux phénomènes qui s’avéraient être un mystère il y a quelques décennies.

Éclipse solaire au Chili
Éclipse solaire au Chili Crédit : Eso

 

En effet, une éclipse solaire a lieu lorsque la lune passe entre la terre et le soleil. Elle nous occulte alors l’image de notre astre solaire. Ce sont des événements rares et qui ne durent que quelques minutes (en général pas plus de 8 minutes). L’éclipse totale ne peut se voir que sur une bande étroite et cela quelque soit l’endroit de la terre concerné. Ces phénomènes attirent des chasseurs d’éclipses, amenés à voyager pour pouvoir jouir de leur passion.

Schéma d'une éclipse solaire
Schéma d’une éclipse solaire Crédit : wikipedia

 

Observer une éclipse solaire et rencontrer les civilisations d’Amérique Latine avec Pachamama Voyages

Maintenant que vous savez tout sur la vision des éclipses solaires par les civilisations d’Amérique Latine, pourquoi ne pas aller les rencontrer et avoir la chance d’observer un de ces phénomène astronomique ? Pachamama Voyages vous propose un circuit en Argentine et au Chili afin de visiter ces pays à la nature sauvage. Venez admirer l’un des plus beaux et impressionnants spectacle naturel qu’est l’éclipse et rencontrer les anciennes civilisations d’Amérique Latine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed leo. fringilla Lorem Phasellus elit. libero
Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR