« Notre propre foyer vaut de l’or » nous disait Fedrika Bremer.

Lors de votre voyage en Colombie, vous pourrez remarquer que le pays regorge de bien des trésors. El Dorado est le Musée de l’or de la Banque de la République, situé dans la ville de Bogotá, l’une des plus belles destinations de Colombie. Laissez-vous guider par le plus impressionnant musée du monde, et découvrez la fabuleuse histoire qu’il cache.

Le mythe de l’Eldorado : histoire de l’or en Colombie

Vous avez sans doute déjà entendu parler du mythe de l’Eldorado. L’or colombien d’Amérique a donné naissance à la fameuse légende de l’El Dorado. L’Eldorado (El Dorado) tire sa traduction du mot français « doré ». L’histoire d’Eldorado est née en Colombie au milieu du 16è siècle.

Autrefois, le peuple colombien assistait à une cérémonie non loin du lac Guatavita, où le souverain recouvrait son corps de poudre dorée et glissait sur le lac, afin d’offrir l’or à la déesse Guatavita. Ce rituel s’est transformé en un incroyable mythe : il était raconté qu’une cité mythique de la Colombie regorgeait entièrement d’or, non loin de la ville de Bogotá.

Ce mythe s’est davantage fait connaître grâce à Marco Polo. Lors de son voyage en Inde, le marchand italien y décrit une cité d’or. Pour explorer cette fameuse cité d’or, Christophe Colomb, grand navigateur génois, pensait avoir trouvé une nouvelle route vers les Indes, en vain. Cette légende a par la suite attisé la curiosité des conquistadors espagnols. Après l’échec de Christophe Colomb, ces derniers se sont donné pour mission de trouver par eux-mêmes la cité d’or. Malheureusement pour eux, il s’agissait en réalité des pagodes aux toits d’or de Birmanie. Bien qu’ils n’aient pas trouvé « El Dorado » durant leur voyage, les conquistadors ont tout de même découvert une mine d’or. Ils se sont alors emparés de métaux précieux appartenant à l’époque aux Incas et aux Chibchas.

Lac de Guatavita, Colombie
Lac Guatavita – Crédit : Daphné Babycakes

Pourquoi la métallurgie a-t-elle une place aussi importante dans l’Amérique précolombienne ?

La découverte de la métallurgie s’est développée sur l’ensemble du continent américain au 2è millénaire avant J-C, et en Colombie, il y a environ 2 000 ans. Or, chaque continent, et chaque société, ont une approche différente de la métallurgie, propre à leur histoire.

Dans l’ancien temps, les Amérindiens travaillaient à partir de métaux purs, de minerai, mais également de platine (inconnue en Europe à l’époque). En Amérique du Nord, les objets étaient seulement fabriqués à partir de cuivre. C’était l’unique métal utilisé.

En 2008, des objets d’or datant d’il y a 4 000 ans ont été retrouvés dans les Andes. D’autres objets en cuivre datant d’il y a 5 000 ans ont été découverts en Amérique du Nord. Aujourd’hui, le métal joue un rôle majeur dans l’industrie manufacturière. L’usage qu’on en fait représente une véritable science, porteuse d’une productivité et d’une richesse mondiale hors du commun.

Tête humaine en or exposée au Musée de l'or
Crédit : Pixabay

L’histoire du Musée de l’or

Vers les années trente, différentes pièces d’orfèvrerie ont été récoltées par le Département culturel de la Banque de la République de Bogotá situé en Colombie. Après avoir pris possession de tous les vestiges, une première exposition prend place en 1940 dans une des salles de conférences de la Banque. À la fin des années quarante, le musée prend forme, petit à petit. Auparavant, il était seulement accessible aux personnes influentes telles que les artistes ou les politiciens. À partir de 1959, la ville de Bogotá fait ouvrir le bâtiment au grand public.

Le musée connaît alors une croissance indéniable, pour devenir, aujourd’hui, celui abritant la plus grande collection d’or préhispanique du monde.

Entrée du Musée de l'or
Musée de l’or à Bogotá – Crédit : Wikipédia

Le Musée de l’or, synonyme de richesse culturelle

Le bâtiment qui héberge le Musée El Dorado dans la ville de Bogotá comporte différentes salles principales.

Tout d’abord, la collection « El trabajo de los metales » décrit les procédés d’extraction et de fabrication des objets en or depuis des siècles. Ensuite, vous pourrez observer l’exposition « La gente y el oro en la Colombia prehispanica« . Ici, vous en serez un peu plus sur l’utilisation des métaux précieux à l’époque préhispanique. Quant à la salle « Cosmologia y simbolismo« , elle vous invite à comprendre la vision symbolique des métaux précieux pour les civilisations amérindiennes. Si vous continuez votre visite, vous apercevrez l’exposition « Ofrenda« , qui permet d’en savoir plus sur les cérémonies religieuses de l’El Dorado. Ici, une mise en scène de son et de lumière offre aux visiteurs une véritable découverte du système des offrandes et des rituels chamaniques. Enfin, la salle « El Exploratorio » met en avant la renommée du musée. Renommée qui en fait un lieu unique et privilégié, attirant chaque année près de 500 000 visiteurs du monde entier.

Durant toute la visite du musée, vous serez subjugués par la construction de l’édifice, la beauté des pièces et la scénographie mise en scène. Les lieux sont entièrement faits d’or et des milliers d’objets d’art sont exposés, à l’abri de l’humidité bien sûr.

Objets d'or exposés au Musée de l'Or de Bogotá, Colombie
Crédit : Skavgosu

Visite du Musée de l’or, notre guide

Adresse du Musée

Parc de Santander, carrera sexta (6°) au coin de la rue 16, ville de Bogotá.

Les jours d’ouverture et de fermeture du Musée

  • Ouvert de 9 h à 17 h du mardi au samedi.
  • Ouvert de 10 h à 17 h le dimanche.
  • Fermé le lundi.
  • Fermé les 1er janvier, 1er mai, 7 août et les 24, 25 et 31 décembre.

Prix de la visite du Musée de l’or

  • 4 000 pesos colombiens par personne.
  • Tarif gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les adultes de plus de 60 ans.
  • Entrée gratuite le dimanche.

Visites guidées et audioguidées du Musée de l’or

  • Possibilité de visites guidées privées en groupe incluant un billet d’entrée.
  • Visites audioguidées en français pour 8 000 pesos colombiens.
  • Visites guidées en anglais de 11 heures à 16 heures
  • Pas de visites guidées le dimanche.

Itinéraire pour se rendre au Musée

Pour vous rendre au Museo Del Oro de la ville de Bogotá en Colombie, vous pouvez prendre un bus du « TransMilenio Museo Del Oro ». Vous pouvez également vous y rendre par taxis. Les véhicules s’arrêtent près de l’entrée du musée.

Nos conseils pour bien profiter du Musée de l’or

  • N’oubliez pas de faire attention aux pickpockets.
  • Il est possible de réserver sa visite del Museo directement sur le site.
  • Le musée propose également un service pédagogique virtuel, dans le cas de cours scolaires en ligne.
  • Lors de la visite du musée, les photos avec flash et les vidéos à fins commerciales sont interdites.
  • La visite du musée est accessible aux personnes à mobilité réduite. Pour cela, des ascenseurs et des rampes sont mis à disposition toute la journée.
  • Prévoir une après-midi complète si vous comptez visiter l’ensemble du musée.
  • Si vous souhaitez une pause-café ou une pause déjeuner, le musée Del Oro de Bogotá dispose d’un café-restaurant. Seul inconvénient : le prix est assez élevé.
Objet en or au Musée de l'or
Crédit : Wikipédia

Si la ville de Bogotá fait partie de vos prochaines destinations, faîtes donc un tour au Musée de l’or, véritable lieu d’art et d’histoire du pays de la Colombie. Il vous offrira une visite captivante.

Retrouvez plus d’informations sur le site officiel de la Banque de la République : https://www.banrepcultural.org/bogota/museo-del-oro

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour voyager responsable, partez avec nous !

CONTACTEZ-NOUS !

Claudia & Miralda
06 62 49 50 85
hola@pachamama-voyages.com

Nos derniers voyages

Volcan Arenal

Voyage photos : Immersion photographique au Costa Rica

Panorama sur la Costa de Teguise à Lanzarote avec ses sublimes contrastes de couleurs

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 8 jours

Magnifique vue du ciel du paysage volcanique de Lanzarote

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 10 jours

Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR