16 sites culturels à visiter en Andalousie.

“Andalousie aux mille lueurs,

Ruelles blanches, monuments ocres,

Conduisent le visiteur 

Aux portes du paradis.”

Serge Lapisse 

Un voyage au sud de l’Espagne, en Andalousie, est l’occasion pour vous de découvrir les différentes richesses de la région d’un point de vue culturel et historique. Partir visiter l’Andalousie, c’est aussi explorer des jardins fleuris, les champs d’orangers, les villages blancs perchés sur les collines, prendre des cours de flamenco, manger des tapas ou encore visiter des caves à vin.

La région andalouse est une communauté autonome qui représente 17 % de l’Espagne. Les paysages sont très diversifiés, ils peuvent aussi bien être montagneux que tropicaux. L’Andalousie a réussi à se moderniser tout en gardant ses racines, c’est ce qui fait son charme.

Découvrir l'Andalousie : Vue sur Montefrio à Grenade
Vue sur Montefrio à Grenade – Crédits : @Depositphotos

Une fois sur place, vous serez attiré par la chaleur humaine omniprésente, la culture ainsi que la beauté de ses paysages. Visiter l’Andalousie c’est aussi découvrir les villes comme Séville, Cordoue et Malaga qui sont très connues et qui ont beaucoup de choses à offrir. Cette région abrite de nombreux monuments historiques avec une architecture plus qu’exceptionnelle. Ces monuments sont aujourd’hui de très bons représentants de l’architecture islamique occidentale. Vous pourrez également profiter de températures douces et agréables tout au long de l’année.

Nous vous présentons donc dans cet article 15 sites incontournables afin de bien visiter l’Andalousie et de mieux cerner sa personnalité.

#1 Visiter l’Andalousie : Séville, une ville emblématique

La capitale andalouse, Séville, est réputée pour la richesse de son architecture ainsi que pour son côté festif. Son patrimoine artistique, sa culture et sa gastronomie font de cette ville, une ville incontournable en Espagne. Principalement piétonne, elle ne manque pas de monuments historiques et saura vous charmer par ses petites ruelles.

Visiter l’Alcazar

Le Real Alcazar est le palais royal de Séville. Situé au cœur de la capitale, dans le quartier de Santa Cruz, ce bâtiment historique est un site incontournable et facile d’accès. Depuis 1987, l’Alcazar de Séville est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est témoin de l’évolution historique de la ville par ses différents styles : l’époque arabe, le mudéjar à la fin du Moyen Âge, la Renaissance et le Baroque. Il s’agit de l’un des palais les plus vieux du monde encore utilisé aujourd’hui. En effet, de nos jours, la famille royale d’Espagne considère le premier étage comme sa résidence officielle à Séville.

Le palais se compose de nombreuses salles telles que le Patio de las Doncellas”, le “Patio de las Muñecas” ou encore la “Sála Gótica de fiestas” qui sauront vous faire voyager à travers les époques. Se promener dans les jardins d’Alcazar peut également être une activité inoubliable. Ces jardins, de sept hectares, sont idéaux pour se reposer, se détendre et y trouver la sérénité. Vous y verrez des paons royaux, des pavillons, des bassins, de la végétation ainsi que des orangers. Chaque jardin a sa légende et son style propre à lui : il y en a donc pour tous les goûts.

Visiter l'Andalousie : l'Alcazar de Séville et ses magnifiques jardins
L’Alcazar de Séville – Crédits @YohannGoubier

Visiter la cathédrale de Séville et la Giralda

Tout près du Real Alcazar se trouve la cathédrale de Séville. La cathédrale de Séville, de son vrai nom, Catedral de Santa María de la Sede, est commencée en 1 402. Les travaux vont durer plus de 500 ans. C’est la première cathédrale gothique au monde et la troisième plus grande église du monde après la basilique Saint-Pierre de Rome et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Depuis 1987, la cathédrale est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme l’Alcazar. Elle est également un chef-d’œuvre d’architecture. Elle réunit plusieurs styles : baroque, renaissance, gothique… À l’intérieur de la cathédrale, vous pourrez retrouver le tombeau de Christophe Colomb mais aussi des vitraux, des sculptures et des tableaux d’artistes comme Murillo, Luis de Vargas ou encore Goya.

Vous pourrez également découvrir la Giralda. Cette tour est anciennement le minaret de la mosquée almohade. Après la Reconquista, la mosquée a été reconvertie et est devenue une cathédrale. Aujourd’hui la Giralda représente le clocher de la cathédrale de Séville. Ayant servi de défense au Moyen-Âge, la Giralda est un monument très sacré, à tel point que la ville interdit aux immeubles du centre de la capitale andalouse d’atteindre sa hauteur. 

Explorer l'Andalousie : Vue de la ville depuis la tour Giralda Cathédrale de Séville
Vue de la ville depuis la tour Giralda Cathédrale de Séville – Crédits : @Despositphotos

Découvrir la place d’Espagne

La place d’Espagne est une des places les plus impressionnantes de Séville. Cette place, de son nom original, Plaza de España, a été construite par Anibal Gonzalez pour une exposition ibéro-américaine en 1929. Elle a principalement été conçue pour charmer les visiteurs mais également pour leur montrer le savoir-faire artisanal de Séville. Elle incarne l’étreinte des anciennes colonies espagnoles et le fleuve Guadalquivir est considéré comme le chemin à suivre pour rejoindre les Etats-Unis.

Sur ce site se trouve un palais central construit avec un mélange de styles d’architecture. Vous trouverez, le long des murs du palais, des bancs où est inscrit le nom des villes espagnoles et au centre, une fontaine. À la bordure de ce palais, un canal de 515 mètres propose des balades en barque. Il est franchi par quatre ponts qui représentent les quatre royaumes d’Espagne : Castille, Léon, Aragon, et Navarre. Cette place est reconnue à travers le monde et a même été utilisée à plusieurs reprises comme décors de cinéma. Non loin de ce palais, vous pourrez également visiter le parc Maria Luisa et profiter du calme qui y règne.

Découvrir l'Andalousie : la place d'Espagne montrant le savoir-faire artisanal de Séville
La Place d’Espagne – Crédits : @AméliePrime

#2 Visiter l’Andalousie : Malaga, la capitale de la Costa del Sol

Malaga, située au centre d’une baie, est la capitale de la Costa del Sol. Cette ville est un important centre culturel et économique grâce à son patrimoine artistique et monumental. Bordant le littoral, de belles promenades maritimes y sont proposées.

Malaga est, culturellement, très intéressante ; de nombreux musées, monuments historiques et plages envahissent la ville.

C’est une ville qui possède plus de 30 musées, elle est connue comme “la cité culturelle de l’Andalousie”. Si vous ne savez pas quoi faire à Malaga, vous pourrez toujours aller visiter le musée Pablo Picasso, le centre culturel Pompidou, le centre d’Art Contemporain de Malaga, le musée de l’Art Flamenco de la Peña Juan Breva, et bien d’autres… Ces visites vous feront découvrir une très grande partie de la culture andalouse.

Elle possède également son propre palais forteresse : l’Alcazaba. Depuis ce dernier, au pied du mont Gibralfaro, il est possible d’avoir un panorama d’exception sur toute la ville et le port. Ses influences architecturales portées vers le style arabe rappellent l’ancienne domination musulmane. Le théâtre romain de Malaga se trouve tout près de l’Alcazaba, il s’agit du monument le plus vieux de la ville. Des spectacles en plein air y sont organisés et l’entrée est gratuite.

Malaga compte 14 kilomètres de plage. Des promenades existent tout au long de ces 16 plages. Vous pourrez donc vous balader, y découvrir de beaux couchers de soleil ou bien prendre un petit bain. De plus, des restaurants de plage, appelés des chiringuitos, vous permettront de goûter la cuisine traditionnelle de Malaga (brochettes de sardines grillées, fromage de chèvre…).

Visiter l'Andalousie : le paysage urbain de Malaga vu de loin
Paysage urbain de Malaga – Crédits : @Depositphotos

#3 Visiter l’Andalousie : Cordoue, aussi appelé l’Espagne médiéval

Cordoue est une ville remplie de monuments historiques et culturels. Réputée pour la fête des Patios et la “bataille des fleurs”, Cordoue est un lieu à ne pas manquer.

Cordoue possède des monuments prestigieux, à commencer par sa mosquée-cathédrale. La mosquée-cathédrale de Cordoue, aussi appelée Mezquita, a commencé sa construction en 786 et a duré 200 ans. L’entrée centrale est mise en avant par  des colonnes rouges et blanches, provenant de plusieurs pays à travers l’empire.

Cordoue est également reconnu pour son quartier nommé Judería, un quartier juif. C’est l’un des quartiers les plus anciens de la ville. Il a été construit à l’époque romaine et a été occupé par la communauté juive jusqu’à la Reconquista. Vous pourrez vous balader dans les ruelles et y voir de jolis balcons fleuris et de belles façades blanchies à la chaux. Ce quartier est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et regroupe une grande majorité des monuments incontournables de Cordoue.

La Plaza de las Tendillas et la Plaza de la Corredera sont deux places à visiter si vous passez par Cordoue. La Plaza de las Tendillas est entourée de bâtiments modernes avec de nombreux magasins, d’où son nom. Puis, la Plaza de la Corredera, elle, se situe au centre de la ville et a pour caractéristique d’être la plus grande de la ville. Elle est idéale pour trouver des produits locaux typiques  puisqu’elle est inondée de magasins d’antiquités, de bars et de marchés alimentaires. Cette place est parfois même utilisée pour des évènements artistiques tels que des spectacles ou des concerts.

Explorer l'Andalousie : il s'agit cheval traditionnel et chariot à Cordoue.
Cheval traditionnel et chariot à Cordoue – Crédits : @Depositphotos

#4 Visiter l’Andalousie : Grenade, une ville au cœur de la diversité

La ville de Grenade est célèbre pour sa diversité. En effet, elle est influencée par de nombreuses traditions : mauresques, romaines, juives et chrétiennes. Grenade est située sur une plaine avec une magnifique vue sur les montagnes de la Sierra Nevada.

S’il y a bien une visite à faire à Grenade c’est celle de l’Alhambra. L’Alhambra de Grenade est un monument historique qu’il faut absolument visiter si vous passez par cette ville. Il s’agit d’un ensemble de palais et de jardins considéré comme le monument islamique le plus beau d’Europe. Cette visite vous permettra de faire un voyage dans le passé et vous y découvrirez une histoire fascinante. Les jardins sont également très agréables pour se balader.

Vous pouvez aussi vous aventurer dans les petites ruelles de Grenade qui sont remplies de charme. Vous y verrez beaucoup de poésie avec des balcons fleuris et des façades de maisons aux couleurs chaudes. Certains quartiers comme le quartier de l’Albaicin, un quartier arabe, sont inondés d’histoires et très intéressant culturellement.

Partez à la rencontre de l'Andalousie : le portal de l'Alhambra de Grenade avec ses beaux bassins
Le portal de l’Alhambra de Grenade – Crédits : @Flickr – Jean-Pierre Dalbéra

#5 Ronda, un village pleins de charme

Ronda est un petit village, perché en haut d’une montagne, au-dessus d’une vallée pleine de verdure, le Tajo de Ronda. Il est souvent dit de Ronda que c’est une ville romantique et que de sa hauteur il est possible d’observer des vues à couper le souffle.

L’attraction principale est le Pont Neuf. Ce pont sert de lien entre la ville historique et la ville moderne et passe au-dessus de la vallée et du fleuve. Quarante-deux ans se sont écoulés pour construire le Pont Neuf, il est donc possible de le traverser à partir de 1 793. Un chemin du nom de Camino de los Molinos peut être parcouru pour les amateurs de randonnées. Ce chemin suit le fleuve, el Tajo, et est accompagné de vues spectaculaires. 

À Ronda, il est également possible de visiter des arènes comme la Plaza de Toros de la Real. Ces arènes sont parmi les plus anciennes pour les corridas et font partie de la culture de la ville. Non loin de ces arènes se trouve un petit jardin, l’Alameda del Tajo, où il est possible de se balader le long de la falaise avec une merveilleuse vue sur la vallée.

Vous pouvez continuer votre visite avec la Plaza Duquesa de Parcent qui est l’une des plus belles places de la ville. Plusieurs grands monuments de la ville sont présents sur cette place dont l’Iglesia de Santa Maria la Mayor. Mais aussi vous pourrez visiter le musée du Bandit, un musée qui retrace l’histoire des plus grands bandits de la région.

Visiter l'Andalousie : le Pont Neuf de Ronda vu d'en bas
Pont Neuf de Ronda – Crédits : @Pixabay – garnoteldelphine

#6 Visiter l’Andalousie : Cadix, la fameuse presqu’île

Cadix, capitale du Flamenco, est une presqu’île bordée par l’Océan Atlantique. Dans cette ville, l’histoire et l’art règnent. Proche de Séville, c’est une vieille ville qui vaut la peine d’être visité à pied.

En vous promenant, vous tomberez forcément sur la Plaza de San Juan de Dios. C’est une place qui servait de marché public et de centre-ville dans l’ancien temps. L’hôtel de ville et l’Église San Juan de Dios se trouvent au même endroit, vous pourrez donc les admirer et les visiter. Une fontaine, des cafés et des restaurants s’y trouvent, c’est un lieu très agréable et où il est bon de s’installer pour profiter du soleil et se détendre.

À Cadix, il est possible d’apprécier la ville vue d’en haut. Depuis la Tour Tavira, vous pourrez voir la ville dans son ensemble avec une vue panoramique. Cette tour est le point le plus haut de la ville, il se trouve à 45 mètres de hauteur. Elle est officiellement la tour de guet du port de Cadix. C’est un endroit qui permettait, à l’époque, de surveiller l’arrivée des bateaux. 

Si vous voulez voir le théâtre le plus ancien d’Espagne, vous êtes dans la bonne ville ! En effet, le Théâtre Romain de Cadix est le plus ancien et le plus grand théâtre d’Espagne. Il peut accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs et a été découvert en 1980 par hasard. Son histoire est intéressante et vaut le coup d’être entendue.

Découvrir l'Andalousie : la cathédrale de Cadix sous un beau ciel bleu
La cathédrale de Cadix – Crédits : @Depositphotos

#7 Visiter l’Andalousie : Marbella, la ville qui ne dort jamais

Marbella est très connue pour la fête et ses longues plages. Mais Marbella, ce n’est pas que ça : c’est une ville qui a aussi de belles histoires à raconter. Beaucoup d’activités sont proposées : visite de monuments historiques, activités nautiques, dégustation de tapas ou encore soirées en discothèque… Il y en a pour tous les âges et les goûts. 

L’un des endroits les plus animés de Marbella et à absolument voir est la Plaza de los Naranjos. Cette place se trouve au centre de Marbella et a pour caractéristique d’être entourée de monuments historiques et de maisons blanches typiques de l’Andalousie. Vous pourrez y découvrir les charmantes ruelles mais aussi la vieille ville qui se trouve tout autour de la Plaza de los Naranjos. 

Si vous vous posez la question de quoi faire à Marbella, vous pouvez aller voir le musée de la gravure espagnole contemporaine. Ce musée possède de nombreuses gravures mais aussi certaines œuvres de Pablo Picasso. Si vous aimez les gravures, vous adorerez cette exposition puisque c’est l’une des références nationales dans le domaine de la gravure. 

D’autres endroits sont des endroits cultes de Marbella l’Avenida del Mar, Puerto Banus ou encore les remparts et le château arabe. Ces visites permettent de découvrir l’histoire et le multiculturalisme de la ville.

Visiter l'Andalousie : une rue passante de Marbella encadrée par des restaurants et des bars
Rue à Marbella – Crédits : @Pixabay – laguilera130713

#8 Visiter l’Andalousie : Les villages blancs

Les villages blancs sont considérés comme les plus beaux villages de l’Andalousie. Il s’agit de maisons blanchies à la chaux avec des jardinières remplies de fleurs colorées. Vous pourrez trouver ces villages dans plusieurs endroits. Les plus célèbres se trouvent aux alentours de Malaga, Ronda, Cadix et Olvera. 

Setenil de las Bodegas

Pour commencer, le village blanc de Setenil de las Bodegas se trouve à environ une demi-heure d’Olvera. Ce village a la particularité de posséder des maisons troglodytiques nichées dans le creux d’un gros rocher. Les maisons construites sous les rochers sont appelées “abrigos baro las rocas”. Le village est fait de petites ruelles dans lesquelles vous pouvez vous perdre et faire une belle balade. Des édifices comme le château arabe, l’église Iglesia de Nuestra Señora de la Encarnación sont des monuments historiques et culturels à voir. Vous pourrez bénéficier d’une vue spectaculaire depuis le château arabe et découvrir le style arabe et gothique de l’église qui est très répandue en Andalousie.

Visiter l'Andalousie : Rues de Setenil de Bodegas
Rues de la ville de Setenil dans la province de Cadix – Crédits : @Depositphotos

Mijas

Ensuite, entre Malaga et Marbella se trouve le village blanc de Mijas, qui vaut également la peine d’être vu. C’est un petit village qui avait pour habitude d’accueillir des artistes dans les années 1950. Entouré d’une forêt de pins et situé au-dessus d’une montagne, Mijas compte plus de 80 000 habitants. S’il y a bien un monument à ne pas manquer dans ce village, c’est l’église Santuario de la Virgen de la Peña. Une légende y est ancrée et raconte que deux enfants auraient aperçu la Vierge Marie. Vous pourrez également trouver à Miras une arène de taureaux très typique, faisant partie des arènes les plus pittoresques d’Andalousie. Se situant au point le plus haut du village, vous pourrez admirer la vue qu’elle offre.

Visiter l'Andalousie : le village blanc de Mijas sous un beau coucher de soleil
Village de Mijas sous le coucher de soleil – Crédits : @Depositphotos

Zahara de la Sierra

Puis, pour finir, le village blanc de Zahara de la Sierra se trouve à Grazalema, dans la province de Cadix. Située dans le parc naturel de la Sierra et à une altitude de 5 000 mètres, elle est connue par les amateurs de randonnée et d’escalade. Vous pourrez découvrir le lac Zahara-El Gastor, l’église Santa María de la Mesa ou encore le château qui s’y trouve. Une nouvelle fois, vous pourrez apprécier les différents styles d’architecture et vous perdre dans les sublimes ruelles gorgées d’orangers et de citronniers.

Visiter l'Andalousie : les villages blancs de Zahara de la Sierra
Les villages blancs de Zahara de la Sierra – Crédits : @Depositphotos

#9 Visiter l’Andalousie : Les plages naturelles de Cabo de Gata

Pour trouver la paix, rendez-vous sur les plages naturelles de Cabo de Gata. Vous y trouverez des plages qui ont réussi à garder leur état sauvage. Parmi elles, la Playa de los Muertos, la Playa de los Genoveses et la Playa Playazo sont les plus célèbres.

Playa de los Muertos

La Playa de l’os Muertos se trouve à 5 kilomètres du centre de Carboneras. Cette plage est située sur la côte d’Almeria et tient son nom du fait que des corps de naufragés ont été retrouvés sans vie à cause des courants marins. Ce site est entièrement préservé et ses eaux sont d’une couleur bleu clair. La Playa de los Muertos est difficile d’accès. Il faut prendre de nombreux sentiers pour y accéder. Mais une fois sur place vous découvrirez une plage avec peu de monde. Visiter l’Andalousie, c’est aussi partir à la découverte des plages naturelles, dont cette plage qui est l’une des plus célèbres du littoral espagnol. Elle possède à ses côtés deux petites criques très sympas à visiter : la Cala de las Salinicas et la Cala del Peñón Cortado.

Visiter l'Andalousie : la playa de los Muertos vue du haut de la montagne
Playa de los Muertos – Crédits : @Despositphotos

Playa de los Genoveses 

Une deuxième plage appréciée par les visiteurs et les Espagnols est la Playa de los Genoveses. En forme de croissant, cette plage est très fréquentée par les amateurs de planche à voile. En effet, souvent venteuse, elle peut être dangereuse et pourtant aider à la pratique des sports nautiques. Le nom provient du débarquement de la flotte génoise pour aider l’armée castillane à obtenir de l’aide lors de l’occupation d’Almeria pendant qu’elle appartenait au royaume musulman de Grenade. Aucun bâtiment et aucune route ne sont présents dans les alentours de la plage. L’immersion est presque totale. Il est possible de percevoir le Marrón de los Genoveses, un volcan qui se dresse face à la mer du haut de ses 85 mètres.

Visiter l'Andalousie : la Playa de los Genoveses au parc Cabo de gata.
Playa de los Genoveses – Crédits : @Depositphotos

Playa Playazo

Le titre de la plage la plus étendue de Nerja revient à la Playa Playazo. Se trouvant assez éloigné de la ville, elle n’est pas très courue et plutôt tranquille. Cette plage est vaste et présente les restes d’un vieux fort. Idéal pour faire de la plongée, vous pourrez y admirer une grande variété d’espèces. Vous pourrez également pratiquer le kitesurf et de la planche à voile au centre de la Playa Playazo. De plus, des structures de jeux et un soccer sont mis à disposition pour s’amuser au maximum. La Playa Playazo est l’endroit parfait pour se reposer ou pour faire des activités.

Visiter l'Andalousie : Playa Playazo dans le parc naturel de Cabo de Gata
Playa Playazo – Crédits : @Depositphotos

#10 Visiter l’Andalousie : Le parc national de Doñana

Le parc national de Doñana se trouve entre Huelva, Séville et Cadix. Le parc naturel Doñana compte 54 351 hectares et le parc national de Doñana compte 68 236 hectares. Ils sont, tous les deux, composés d’une grande diversité de paysages : dunes, plages, forêts et marais. Il est connu en Europe pour sa biodiversité unique. Cinq espèces d’oiseaux en voie de disparition habitent dans ce parc et, au total, plus de 360 espèces d’oiseaux le survole. De nombreux mammifères en voie de disparition tels que des cerfs, des lynx ibériques ou des flamants roses résident également dans le parc de Doñana. C’est l’une des zones les plus protégées et importantes d’Europe.

Des visites guidées sont proposées : elles peuvent se faire à pied, en vélo ou même à cheval. Pour visiter le parc en voiture, il faut compter entre 3 et 5 heures pour découvrir les écosystèmes principaux du site. Des visites plus courtes et plus ciblées existent aussi.

À travers ces visites, vous pourrez y découvrir des lieux cultes comme : 

  • La falaise de l’Aparillo : Découvrez une vue imprenable sur le coucher du soleil qui règne sur le parc national de Doñana.
  • Le centre d’accueil de José Antonio Valverde : Admirez l’endroit le plus peuplé d’oiseaux.
  • El Roció : Il s’agit du fameux village de Doñana caractérisé par ses rues de terre. Un temple, nommé Ermita del Roció, est localisé dans ce village. Il contient l’une des sculptures les plus admirées d’Espagne: la Virgen del Roció.
Visiter l'Andalousie : le parc national de Doñana et ses nombreuses espèces d'oiseaux
Oiseau dans le parc national de Doñana – Crédits : @Depositphotos

#11 Visiter l’Andalousie : Caminito del Rey, un trekking haut perché

Ce chemin est appelé Caminito del Rey (Chemin du Roi) car il a été ouvert par le roi Alphonse XIII, le roi d’Espagne, en 1921. Caminito del Rey est un parcours de 7,7 kilomètres qui se trouve à Malaga.  Anciennement, il s’agissait d’une ligne de chemin de fer étroite réalisée pour les travailleurs se rendant à la centrale hydroélectrique d’El Chorro. C’était un itinéraire considéré comme l’un des plus dangereux au monde. Depuis son réaménagement, il a remporté le prix Europa Nostra, signifiant l’encouragement à la conservation du patrimoine.

Cette randonnée se fait sur des passerelles à plus de 100 mètres de hauteur. Vous pourrez traverser les différents paysages naturels du défilé de Los Gaitanes et profiter de la vue que ces passerelles vous offrent. Ce circuit est composé de 4,8 kilomètres de sentiers et de 2,9 kilomètres de passerelles. Vous aurez aussi l’occasion de passer dans un tunnel de 300 mètres dus à l’effondrement de certaines passerelles aux alentours de la vallée del Hoyo. Caminito del Rey est un espace rempli de vie, vous aurez donc peut-être la chance d’y observer quelques espèces rares comme le vautour fauve ou le bouquetin d’Espagne.

Le parcours s’effectue dans un seul sens. Il débute à Ardales (nord) et se termine à El Chorro (sud). Sa durée est d’environ 2-3 heures. Vous pouvez également faire appel à un guide si vous voulez en apprendre plus sur l’histoire, la géographie, la faune et la flore de la région.

Visiter l'Andalousie : Caminito del rey dans la gorge de Chorro
Sentier royal (El Caminito del Rey) dans la gorge de Chorro, province de Malaga – Crédits : @Depositphotos

#12 Visiter l’Andalousie : La Sierra Nevada

La Sierra Nevada est le massif montagneux le plus haut de la péninsule ibérique. Il s’agit ici du plus grand parc national espagnol. Il est également connu pour avoir les pistes de ski les plus modernes d’Europe. Ce massif se trouve dans la province de Grenade et comprend 20 sommets à plus de 3 000 mètres d’altitude. La Sierra Nevada est un super spot de ski qui abrite 116 pistes. Ce spot est aussi célèbre pour ses vues spectaculaires, sa faune et sa flore. En effet, elle compte un grand nombre d’espèces végétales dont, malheureusement 116 espèces sont en voie d’extinction. On y trouve aussi des bouquetins et des chèvres de montagne. Beaucoup d’activités sont proposées sur le site. Il est possible d’y faire de l’escalade, du canyoning, du parapente, du VTT ou encore de l’équitation.

Visiter l'Andalousie : Domaine de ski des montagnes de la Sierra Nevada Granada Andalusia Espagne
La Sierra Nevada – Crédits : @Despositphotos

#13 Visiter l’Andalousie : Jerez de la Frontera

Si vous aimez le vin et les chevaux, alors c’est la destination idéale pour vous ! En effet, Jerez de la Frontera est une ville connue à travers le monde pour ses caves à vin et ses balades à cheval, mais aussi pour ses festivals de flamenco. C’est aussi une ville pleine d’histoire avec de nombreux monuments.

Dans la vieille ville se trouve la forteresse de Jerez. Elle possède une tour qui était anciennement une mosquée et qui est aujourd’hui devenue la chapelle de Santa María. Jerez de la Frontera possède d’autres monuments à visiter comme l’édifice du Monastère-Chartreuse de Santa María de la Defensión au style gothique, la basilique du Carmen au style baroque ou encore les cloîtres de Santo Domingo. De plus, Jerez de la Frontera abrite de nombreuses églises de différents siècles : l’église de Santiago (XIII siècle), l’église de San Miguel (XV-XVI siècle), l’église de San Lucas (XVIII siècle) et bien d’autres. Il y a également un panel de palais à visiter comme le palais de Domecq ou encore le palais Pérez-Luna.

La ville est surtout connue pour ses caves à vin. Il est donc primordial de visiter le musée du vin de Jerez. Il se trouve dans la cave de Williams-Hubert, reconnue comme la plus grande d’Europe. Vous pourrez, lors de cette visite, déguster, déjeuner et acquérir des vins si vous le souhaitez.

Visiter l'Andalousie : Palais de l'Alcazar de Jerez
Palais de l’Alcazar de Jerez – Crédits : @Depositphotos

#14 Visiter l’Andalousie : Gibraltar, un mélange de culture

Gibraltar est un mélange entre la culture espagnole et la culture anglaise. Cette ville appartient au Royaume-Uni. Non loin de la province de Cadix, Gibraltar se trouve au bout de l’Andalousie. Lorsque vous vous rendez à Gibraltar, vous passez une frontière et vous serez complètement dépaysé par rapport à l’Espagne puisque vous y trouverez des panneaux en anglais, des cabines téléphoniques anglaises ou bien des bus typiques anglais.

Main-street, la rue commerçante principale de Gibraltar vaut le détour. Avec l’ensemble des décors, les lampadaires et le bus londoniens, vous aurez l’impression d’être en Angleterre. Cette rue est constituée d’une grande variété de magasins où vous pourrez trouver votre bonheur.

L’endroit à absolument voir si vous allez à Gibraltar est le rocher, aussi appelé l’Upper Rock, c’est un lieu incontournable. À pied, en téléphérique, ou en bus, vous avez le choix du transport pour arriver au sommet. Vous aurez une vue sur le détroit de Gibraltar tout au long de votre voyage pour atteindre le haut de ce rocher. L’upper Rock abrite la dernière colonie de singes sauvages d’Europe : les macaques de Barbarie. Il abrite également des monuments historiques comme le château Maure, et la Grotte Saint Michael.

Visiter l'Andalousie : Le rocher de Gibraltar
Le rocher de Gibraltar et La Linea de la Concepcion, Espagne – Crédits : @Depositphotos

#15 Visiter l’Andalousie : Ubeda et Baeza

Ubeda et Baeza sont deux petites villes qui figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces deux villes, caractérisées comme authentiques et typiques, se trouvent dans la province de Jaén. Elles sont reconnues pour leurs nombreux monuments.

Ubeda

À Ubeda, également connue comme “la ville des collines”, il y a des champs d’oliviers à perte de vue, cette ville est connue pour ça. Les monuments datent de la Renaissance et sont en très bon état. Parmi eux, vous pouvez visiter la chapelle sacrée El Salvador, le palais Condestable Dávalos, le palais Vásquez de Molina et l’église Santa María de los Reales Alcázares. Si vous êtes amateur de poterie, vous pouvez aussi aller visiter le musée de la poterie, où vous pourrez découvrir le côté artisanal de la ville Ubeda.

Visiter l'Andalousie : Basilique de Santa Maria de los Reales Alcazares, Ubeda, Espagne
Basilique de Santa Maria de los Reales Alcázares – Crédits : @Despositphotos

Baeza

Baeza, sur le même principe que la ville de Ubeda, est entourée de champs d’olivier, et est aussi connue pour ses églises de la Renaissance. Ces monuments figurent parmi les monuments les mieux conservés de France. Lors de votre voyage, vous pourrez découvrir la cathédrale de Baeza, le palais de Jabalquinto, l’église de Saint Jean l’Evangéliste et la plaza del populo.

Visiter l'Andalousie : la Porte de Jaén et arc de Villalar sur la Plaza del Populo, à Baeza.
Porte de Jaén et arc de Villalar sur la Plaza del Populo, à Baeza – Crédits : @AlfredoGarciaSaz

#16 Visiter l’Andalousie : L’art du Flamenco en Andalousie

L’Andalousie est une région très réputée pour le flamenco. Le flamenco est un art qui se décompose en trois parties : le chant, la guitare et la danse. C’est un art qui est lié aux histoires et aux traditions andalouses. Vous pourrez donc découvrir tout au long de votre voyage cette culture artistique. Le flamenco n’est pas difficile à entendre ou à observer puisqu’il fait plus que jamais partie de la culture andalouse. Vous aurez l’occasion d’assister à des spectacles lors des ferias ou des cérémonies qui se produisent dans la région. L’une des dates à ne pas manquer si vous êtes un inconditionnel du Flamenco est le mois de la Biennale du Flamenco à Séville ou à Malaga.

Musiciens et danseuse de Flamenco en plein action
Musiciens et danseuse de Flamenco – Crédits : @Flickr @MichelBourgouin

#17 L’andalousie, destination responsable et solidaire ?

L’Andalousie a mis en place un Plan Général du Tourisme Équitable, qui vise à équilibrer l’industrie touristique andalouse et sa compétitivité basée sur la différenciation d’un point de vue social, environnemental et économique. C’est une région qui croit au tourisme équitable aussi bien au niveau environnemental qu’au niveau des communautés locales. Vous pourrez alors vous intégrer à sa diversité culturelle tout en respectant ses valeurs et en minimisant l’impact sur l’environnement. L’Andalousie souhaite répondre aux besoins économiques et sociaux tout en respectant l’intégrité culturelle, les processus écologiques de base, la biodiversité et les systèmes de soutien de la vie. Grâce à ce plan, toute activité touristique qui permet ces facteurs fera partie du tourisme équitable.

 

#18 – Carte des sites culturels incontournables de l’Andalousie

Carte de l'Andalousie
Carte de l’Andalousie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour voyager responsable, partez avec nous !

CONTACTEZ-NOUS !

Claudia & Miralda
06 62 49 50 85
hola@pachamama-voyages.com

Nos derniers voyages

Panorama sur la Costa de Teguise à Lanzarote avec ses sublimes contrastes de couleurs

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 8 jours

Magnifique vue du ciel du paysage volcanique de Lanzarote

Au cœur de Lanzarote, entre randonnées et culture – 10 jours

Découverte de la jungle au Costa Rica

Voyage nature au Costa Rica

Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR