« Une destination qui vous donnera envie d’y retourner »

 

L’île de Lanzarote, appartenant à l’archipel des îles Canaries en Espagne, doit tout son charme à ses volcans. Ils construisent son identité, c’est pour cela qu’ils sont incontournables sur l’île. Lanzarote est riche de par son capital naturel, mais aussi par l’engagement, la fierté et la culture de ses habitants.

Joli arc-en-ciel dans le paysage lunaire des volcans de Lanzarote
Volcans de Lanzarote Crédit:@Ricardo SB

 

L’île aux volcans a été marquée par les diverses et impressionnantes éruptions volcaniques. Ces événements ont modifié le quotidien de ses habitants qui ont su s’adapter et reconvertir leur agriculture dans des champs de lave et de cendre.

L’île de Lanzarote dégage un fort engagement envers le respect de l’environnement et la conservation de son patrimoine naturel et culturel. Je vous invite à comprendre le développement environnemental de l’île en suivant les traces de César Manrique, personnage emblématique de Lanzarote. Il a joué un rôle important dans l’obtention du titre de Réserve de Biosphère par l’UNESCO en 1993.

L'Espagne vous tente ?

Nos voyages responsables en Péninsule ibérique vont vous séduire !

Vous me demanderez, mais pourquoi l’île aux volcans ?

Elle doit ce surnom à ses nombreux cratères et cônes volcaniques. En effet, elle ne compte pas moins de 110 volcans majoritairement situés dans le Parc national de Timanfaya et dans le Parc naturel des volcans. Le paysage lunaire et aride que nous offre Lanzarote dégage une énergie saisissante qui peut vous donner l’impression d’être seul au monde, ou sur une autre planète.

Durant six ans, entre 1730 et 1736, l’île a connu une période volcanique très active, rythmée par des éruptions plus ou moins importantes. L’impressionnante quantité de lave projetée, la durée des éruptions et les nombreux séismes sous-marins classent ces éruptions parmi les plus importantes de l’histoire du volcanisme

Un quart de la superficie de l’île a été recouvert par des coulées de lave, soit 420 maisons. La dernière éruption des volcans de Lanzarote a eu lieu en 1824, depuis l’activité volcanique de l’île est au point mort. Je vous invite donc à en découvrir davantage sur les volcans les plus symboliques de l’île de Lanzarote dans la suite de cet article.

Admirer le contraste de couleurs des volcans de Lanzarote
Volcans de Lanzarote   Crédit:@Pedro Semitiel

I – Début et fin de l’enfer au Parc naturel des Volcans

Le Parc naturel des Volcans a été créé en 1987 afin d’élargir la zone de protection des volcans. Son accès est libre et gratuit. Le Parc naturel des Volcans englobe également le Parc national de Timanfaya. On y retrouve des mers de lave refroidie à perte de vue, elles sont cependant infranchissables. On les nomme les Malpais (mauvaises terres). C’est dans ce parc naturel qu’ont eu lieu les éruptions du XVIIIe siècle, les plus importantes de l’histoire volcanique. 

Panorama du parc naturel des volcans sur l'île de Lanzarote
Parc naturel des Volcans Crédit:@Yann.O

 

Le premier volcan du parc à entrer en éruption en 1730 se nomme El Cuervo. Les plus récents se sont formés en 1736. Il s’agit du volcan Las Calderas de las Nueves et du volcan Coloradas. Curieusement, ces trois volcans se trouvent assez proches entre eux. En visitant le Parc naturel des Volcans, il est difficile de passer à côté du volcan El Cuervo et de la Montaña Colorada. Voici une présentation de ces deux éléments incontournables. 

#1 – Volcan El Cuervo

Un incontournable de l'île de Lanzarote, le volcan El Cuervo et son cratère éventré
Volcan El Cuervo Crédit:@Israel Gutierrez

 

Sur la route LZ-56 qui traverse le Parc naturel des Volcans, vous pourrez découvrir un volcan de caractère nommé El Cuervo (le corbeau), non loin de la Montaña Colorada. Vous le reconnaîtrez par son intense couleur noire. Il n’est actuellement plus en activité et un chemin a été aménagé pour le préserver, la Caldera de los Cuervos. Situé dans un cadre quelque peu apocalyptique, le volcan fait face à la Montagne noire, à la Montagne rouge et au Parc national de Timanfaya.

Ce volcan atteint les 391 mètres d’altitude. C’est un élément important dans l’héritage géologique de Lanzarote puisqu’il a marqué du début de six années d’impressionnantes d’éruptions. Durant la nuit du 1er septembre 1730, El Cuervo a explosé et libéré un torrent de lave qui a coulé jusqu’au Nord-Ouest de l’île et a tout enseveli sur son passage : les maisons, les fermes, les hameaux, les champs. Les habitants ont vécu pour la première fois l’enfer de tout perdre lors d’une violente catastrophe naturelle.

Cette éruption est à l’origine de l’actuel basalte noir de El Cuervo, sa roche magmatique volcanique issue d’un magma refroidi rapidement. Comme de nombreux volcans sur l’île, El Cuervo a ensuite été utilisé en tant que mine afin de récupérer des matériaux de construction et aussi pour chercher de l’olivine, un minéral à cristalliser lorsqu’un magma refroidit.

La Caldera de los Cuervos est un sentier en boucle de 4.2 kilomètres situé près de Tinajo, il offre de magnifiques panoramas et est accessible facilement. Il permet de s’approcher du volcan El Cuervo et d’en faire le tour en seulement 1 heure, vous pouvez même visiter son cratère. L’accès du sommet a été interdit afin de préserver la zone des piétinements.

Déambuler parmi les vagues de lave autour du volcan El Cuervo à Lanzarote
Vagues de lave El Cuervo Crédit:@Jan Helebrant

 

Lors d’une balade autour de ce sentier, vous trouverez des panneaux explicatifs sur l’histoire et les caractéristiques de cet endroit, la composition du paysage et sa contextualisation par rapport aux émergences environnantes. Dans ce lieu aux allures arides et lunaires, vous pourrez apercevoir la mer de lave et ses vagues figées, des roches volcaniques de diverses couleurs, de la végétation éparse tel que des arbustes verts contrastant le noir de la cendre volcanique. Vous pourrez être surpris par les couleurs changeantes selon la lumière et le mouvement des nuages.

Se retrouver face à un tel spectacle de la nature pourra vous donner l’impression d’être tout petit. Ce paysage apocalyptique vous fera prendre conscience du pouvoir d’un volcan, de ses éruptions et de la lave sur l’ensemble d’un décor. Cette randonnée vous fera comprendre que ces volcans ont traversé le temps, et il vous sera peut-être difficile d’imaginer qu’il y a un village enseveli sous vos pieds 

Formation d'une roche rouge de lave figée lors de l'éruption du volcan El Cuervo à Lanzarote
Roche de lave Crédit:@Jan Helebrant

Lors de votre promenade, vous pourrez aussi apercevoir la vallée viticole de la Géria, le plus vaste vignoble des Canaries avec ses vignes atypiques, cultivées dans des fosses protégées par des petits murets en pierre. 

 

Arrivés à l’entrée du cratère du volcan El Cuervo, vous pourrez remarquer sa forme elliptique atteignant 370 mètres. Il est éventré vers le Nord-Est, ce qui permet d’y pénétrer facilement. Vous pourrez observer sur le sol un empilement de fragments de lave projetés par les éruptions qui se sont soudées entre eux quand ils étaient encore chauds. Ces fragments sont le fruit d’un événement cataclysmique qui a modifié l’ordre des choses de cette île.

Le cœur du cratère fait régner un silence total. Cette atmosphère pourrait être associée à la paix d’un milieu naturel sauvage. N’hésitez pas à profiter de la sérénité que peut dégager cet endroit avant de continuer votre visite.

#2 – Volcan de la Montaña Colorada

Volcan Caldera Colorada ou Montaña Colorada avec cette superbe couleur rouge de l'île de Lanzarote
Volcan Caldera Colorada Crédit:@kanbron

 

En face du volcan El Cuervo, vous pouvez continuer votre chemin vers le volcan de la Montaña Colorada de l’autre côté de la route à environ un kilomètre. Ce volcan est l’un des derniers entrés en activité en 1736. Son sommet est à 459 mètres d’altitude. 

Le cône volcanique composé de roches rouges contraste bien avec le paysage dans lequel il se trouve. Son nom, montagne colorée (en français) est dû à sa couleur rouge formée par l’oxydation de sa roche volcanique riche en fer. Cette couleur peut vous donner l’impression de voyager sur Mars.

Ce volcan date des années 1730, lors de l’éruption de Timanfaya. Son éruption explosive a pour caractéristique de projeter des cendres, des petits fragments de lave, mais aussi des bombes volcaniques.

Vous vous demandez certainement ce qu’est une bombe volcanique ?

Une bombe volcanique est un fragment de lave d’une taille supérieure à soixante centimètres de diamètre expulsé par le volcan lors d’une éruption. Le plus courant est qu’elle soit en dessous d’un mètre. Au volcan de la Montaña Colorada, vous pouvez admirer la plus grande bombe volcanique de toutes les îles Canaries. Elle mesure environ 4 mètres sur 5 mètres, sans compter évidemment la partie invisible sous la terre.

La plus grande bombe volcanique se trouve à Lanzarote au près du volcan Caldera Colorada
Bombe volcanique Crédit:@kanbron

 

Vous pouvez faire le tour de ce volcan rouge en une heure environ, en empruntant un chemin pour une balade tranquille, sans trop d’effort physique. Vous pourrez trouver sur votre route un lapilli (fragments de lave rouge), n’hésitez pas à le peser dans votre main, vous serez surpris de sa légèreté 

Cette fois-ci, vous pouvez grimper jusqu’au sommet de la Montaña Colorada pour profiter d’une vue panoramique du Parc des Volcans, ses champs de lave et notamment un point de vue sur El Cuervo et la montagne noire, couverte de lichens. À l’intérieur du cratère de la Montaña Colorada se trouve un lac de lave figé, arrêté en pleine action, de quoi rester perplexe par ce relief accidenté.

#3 – Volcan de la Caldera Blanca

Visiter le volcan Caldera Blanca de Lanzarote jusqu'au sommet
Sommet Caldera Blanca Crédit:@Esther Herberts

 

Le volcan Caldera Blanca se trouve dans le Parc naturel des Volcans, au centre de l’île de Lanzarote et en périphérie du Parc national de Timanfaya. Il se trouve aussi en bordure de la fameuse route des vins de La Geria. A côté de lui se trouve le volcan nommé la Montaña Caldereta. Ces deux volcans sont également nés entre 1730 et 1736. 

 

Magnifique paysage de volcan sur la vallée de La Geria à Lanzarote
La Geria Crédit:@Ivan Zanotti

 

On reconnaît le volcan Caldera Blanca de loin avec son cône volcanique très clair. Le paysage qui l’entoure est toujours aussi aride, la mer de lave de Timanfaya a balayé l’endroit de toute forme de vie depuis presque trois siècles. 

Pour arriver au volcan de la Caldera Blanca, vous devez traverser un sentier entouré de champs de lave, composé de roches noires et d’un sol dénudé ou presque de végétation. Au bout de vos pas, vous arriverez aux pieds du petit volcan nommé la montagne Caldereta (la petite chaudière), la visite de son cratère est permise. Vous pouvez ensuite poursuivre votre chemin vers le volcan Caldera Blanca. 

Le volcan Caldera Blanca s’est certainement formé lors d’une éruption où la lave est entrée violemment en contact avec l’eau, ont dit donc qu’il est d’origine hydromagmatique. Ce volcan est l’un des plus élevés de l’île Lanzarote, et son cratère peut vous impressionner avec ses 1,2 km de diamètre. Le fond du cratère étant relativement plat, auparavant certains habitants faisaient leur culture. Sa couleur blanchâtre est due au durcissement de la surface volcanique, d’où son nom Caldera Blanca.

Au sommet de Caldera Blanca, à 534 mètres d’altitude, vous pourrez admirer la vallée de la Geria ainsi que les volcans et l’océan de lave du Parc national de Timanfaya. On surnomme son cratère, le plus grand de l’île, le nombril de Lanzarote

De nouveau, l’immensité du paysage peut vous faire sentir minuscule face à la grandeur naturel de ce cratère. C’est un paysage dont vous vous souviendrez, si vous prenez le temps de savourer ce moment. De cette hauteur, vous vous offrez un panorama à 360 °C de l’île Lanzarote, et cela vaut le coup.

Le plus grand cratère de l'île de Lanzarote celui du volcan Caldera Blanca
Cratère Caldera Blanca Crédit:@LucT

II – Le flamboyant Parc national de Timanfaya

Selon le curé Lorenzo Curbelo…

« L’éruption de Timanfaya s’est déroulée dans la journée du 1er septembre 1 730 où une énorme montagne surgit de la terre et s’éleva vers le ciel »

Magnifique contraste de couleurs qu'offre le parc national de Timanfaya à Lanzarote
Parc de Timanfaya Crédit:@Daniel Perries

Une dizaine de villages sont enfouis sous le paysage de Lanzarote. Ce sont six années d’éruption qui ont totalement changé l’île aux volcans. La lave s’étend vers le sud et forme des plaines à perte de vue de cendres volcaniques. 

Ces événements dramatiques de l’époque ont détruit les champs pour l’agriculture ce qui a engendré une terrible famine et par conséquent l’émigration des habitants. Les rescapés ont apprivoisé cette nouvelle terre hostile et ont transformé le paysage grâce à de nouvelles techniques agricoles de culture. Parmi ces nouvelles techniques, ils ont appris à retenir l’humidité des alizés (vents intertropicaux) pour arriver à planter leurs cultures. Le Parc national de Timanfaya est tout de même l’emblème des vestiges de l’éruption.

Le parc a été officiellement reconnu parc national d’Espagne en 1974. Dans le Sud-Ouest de l’île, on retrouve les Montañas del Fuego, qui sont un ensemble de trente-deux cônes volcaniques. Elles s’étendent de la commune de Yaiza jusqu’à la Montaña Timanfaya. Cette immense étendue de terre était auparavant une des plus fertiles de l’île de Lanzarote, mais aujourd’hui on ne peut y observer qu’une vaste étendue de lave figée.  

Depuis la mise en place du programme de développement touristique durable à l’aide de César Manrique, le gouvernement a créé une seule route touristique au sein du parc interdisant son entrée à pied afin de préserver le site et son environnement. Votre visite débutera donc uniquement en bus accompagné de votre guide, qui vous en apprendra un peu plus sur l’histoire de ce parc.  

Les professionnels du parc pourrons vous démontrer au détour de la visite que si l’on place des branchages dans un trou au sol, ils s’enflamment instantanément. Une deuxième expérimentation pourra vous être montrée en versant un seau d’eau dans un tuyau enfoncé dans le sol, ce qui produira une violente éjection de l’eau.

Expérimentation de l'activité volcanique dans le parc national de Timanfaya à Lanzarote
Activité volcanique de Timanfaya Crédit:@Daniel Perries

 

Les volcans composant le parc national de Timanfaya sont de type hawaïen. Ils forment de grandes colonnes de cendre lors de l’éruption et les lapillis (fragments de lave projetés) sont poussés par le vent et recouvrent donc de vastes étendues, allant jusque sur les pentes des plus anciens volcans. On appelle ce phénomène une pluie de cendres.  

Le Macisco del Fuego (le massif du feu) fait 525 mètres d’altitude. Son imposant cratère nommé Corazoncillo possède une caldeira d’une profondeur de 100 mètres. C’est la lave de ce volcan qui a enseveli le village de Timanfaya. Une légère végétation qui s’est reconstruite sur ce sol volcanique, vous pourrez y apercevoir des fougères, des buissons épineux, des petites plantes succulentes, capables de survivre dans des milieux arides. Il est également possible d’observer des oiseaux sauvages de nombreuses espèces différentes. 

 

Aperçu d'une plante succulente sur le sol volcanique du parc national de Timanfaya à Lanzarote
Plante succulente Crédit:@Gritphilm

 

C’est le Volcan Clérigo Duarte qui est le dernier volcan à être entré en éruption le 31 juillet 1824. Avant cette éruption, l’île de Lanzarote a subi de nombreux tremblements de terre durant dix ans. Des inondations ont été provoquées à cause de la fluidité de la lave et de l’eau de mer bouillante qui a été éjectée du cratère.

Les habitants étaient gravement menacés par la dernière coulée de lave. Face à leurs angoisses, les villageois ont décidé de lutter contre les éruptions en adoptant une statue de la vierge, Virgen de los Dolores qui se trouve au village de Tinajo afin de réaliser une procession religieuse. 

Cette démarche a fonctionné, puisque la lave fut figée avant qu’elle n’atteigne les premières maisons du village de Tinajo. Certains parlent donc d’un miracle. Vous pourrez avoir l’occasion d’apercevoir une croix en bois en l’honneur de la Virgen de los Dolores ainsi qu’une petite chapelle nommée Nuestra Señora de los Volcanes (Notre Dame des Volcans) où se produit chaque année à la date d’anniversaire de l’éruption, la procession religieuse.

Vous en savez désormais davantage sur les volcans de Lanzarote et de ceux que nous vous conseillons vivement de visiter. Si l’aventure vous tente, Pachamama Voyage vous propose des voyages responsables afin de visiter l’île de Lanzarote tout en respectant l’environnement qui vous entoure. Ci dessous, vous pouvez retrouver les derniers voyage sur l’île de Lanzarote que notre équipe vous propose. 

 

À partir de 475 € sur la base de 4 personnes

Détails du prix

Voyage d’une semaine en Espagne dans la Sierra de Guara et les gorges de Penas Juntas

Séjour d’une semaine tout compris en Espagne dans la région de la Sierra de Guara et des Gorges de Penas Juntas ! A la découverte des plus beaux sites de cette région.
À partir de475 €
0
En savoir +
À partir de 2 110 € sur la base de 3 personnes.
Détails du prix

Circuit : La Isla Bonita, la Isla a las mil caras

Découvrez notre circuit à la Palma aux Canaries. Au programme : ascension du volcan Teneguia et randonnées dans de magnifiques parcs naturels.
À partir de2 110 €
0
En savoir +

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers voyages

Voyage au Mondial de Tango avec Pachamama Voyages

Colombie ancestrale et naturelle

Pour voyager responsable, partez avec nous !

CONTACTEZ-NOUS !

Claudia & Miralda
06 62 49 50 85
hola@pachamama-voyages.com

Pachamama Voyages

GRATUIT
VOIR